Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Bandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Union Régionale des Territoires pour l'Insertion et l'Emploi

L'URTIE en 9 dates clefs

de 2007 à 2018

Dès 2005, naissance d'un réseau informel de structures porteuses des dispositifs PLIE en Ile-de-France. 

 

L'URPLIE devient l'interlocutrice de la DIRECCTE-IDF pour l'organisation régionale de la mutualisation des PLIE et la remontée des réalités et des difficultés rencontrées par ceux-ci sur le terrain.  

 

2007

Création de l'URTIE


Face à l’annonce d’une diminution drastique des enveloppes FSE à destination des PLIE franciliens, 26 structures porteuses de PLIE décident de créer l’URPLIE (Union Régionale des PLIE). Cette forte mobilisation fait de l’URPLIE l’interlocutrice de la DIRECCTE-IDF et permet la définition conjointe de modalités de financement plus en adéquation avec les réalités du terrain, incluant une enveloppe seuil pour le fonctionnement des PLIE ainsi qu’une rallonge sur l’enveloppe prévue sur le cycle de financement européen 2007-2013.

2009

Participation de l'URPLIE à la structuration des OI franciliens


En réponse à la décision du Ministère concernant la mutualisation des PLIE au sein d’Organismes Intermédiaires (OI) de gestion du FSE, l’URPLIE s’est une nouvelle fois mobilisée. Confrontée au projet de l'Etat de créer qu’un seul OI régional mutualisant les 24 PLIE, l’URPLIE a interpellé la DIRECCTE sur le non-sens d’un tel projet compte-tenu des disparités entre les territoires et de la déconnexion du terrain de cet OI régional. Avec la DIRECCTE, l’URPLIE a contribué à l’organisation départementale de mutualisation en créant 8 OI pivot.

 

L'URPLIE devient également l'interlocutrice de la Région Ile de France concernant la valorisation dans les PLIE des actions qu'elle met en oeuvre et l'organisation du réseau régional des facilitateurs pour la mise en oeuvre des clauses sociales dans les marchés publics.

L'URPLIE en première ligne sur la prise en compte des nouvelles organisations mises en place par l'Etat concernant le nouveau cycle européen 2014-2020. Et les contraintes de gestion qui en découlent

 

2010

L'URPLIE à l'origine du réseau francilien


Devenue également l'interlocutrice de la Région Ile-de-France afin de travailler sur la complémentarité de ses actions avec celles des PLIE, l’URPLIE va parallèlement impulser la création d’un réseau informel de coordinations départementales des facilitateurs. Appuyée par Alliance Villes Emploi, et face au volontarisme de la Région en termes de mise en oeuvre de clauses sociales dans les marchés publics, l’URPLIE contribue à la structuration de ce réseau informel. Finalement c’est la Maison de l’Emploi de Paris (MEP) qui sera choisi comme interlocutrice unique de suivi par la Région. .

 

2013

L'URPLIE mobilisée pour la bonne gestion des fonds FSE


L’URPLIE est intervenue en interface avec la DIRECCTE-IDF, les Départementaux, les PLIE, pour la mise en place  de la nouvelle organisation confiant la gestion du FESE aux OI portés par les départements et par les PLIE.. Des réunions de travail régionales ont été menées ainsi qu’un appui de l’URPLIE dans certains départements. Avec l'appui du réseau National Alliance Ville Emploi, l’URPLIE a également été mobilisée face aux contraintes de gestion du cycle 2014-2020 qui se révèlent en partie inadaptées face à la situation particulière des PLIE. La récolte des difficultés auprès des structures et l’interpellation de l’Etat à différents niveaux ont entraîné un arbitrage de sortie de crise par la DGEFP.

Face à l'arrivée des marchés des grands travaux franciliens, l'URPLIE appuyée par le réseau informel des facilitateurs, est force de proposition d'un schéma régional pour la mise en oeuvre des clauses sociales auprès de la DIRECCTE-IDF

 

2014

L'URPLIE à l'origine de la coordination régionale de la clause sociale


Dans la perspective du Grand Paris Express, le réseau informel des facilitateurs a sollicité l’URPLIE pour une représentation régionale officielle. Le travail sur un projet de coordination régionale a donc été proposé à la DIRECCTE-IDF, qui l’a accepté. Co-construite en lien avec les structures porteuses de facilitateurs et avec Alliance Villes Emploi, la proposition a été déposée en avril 2015. Bien qu’acceptée, compte-tenu de la nécessité d’associer la Région Ile-de-France à cette stratégie, cette proposition a été reportée dans l’attente des élections régionales en fin d'année.

Sollicitée par les Maisons de l'Emploi franciliennes qui rencontrent des difficultés et ne sont pas structurées au niveau régional, l'URPLIE leur ouvre son réseau et devient l'URTIE.

2015

de l'URPLIE à l'URTIE, ouverture du réseau aux MDE


Sollicitée par certaines Maisons de l’Emploi franciliennes confrontées à des diminutions importantes de subvention, l’Assemblée Générale de l’URPLIE a envisagé, dès 2014 leur intégration au réseau. A l’instar du réseau national Alliance Villes Emploi, une présentation francilienne des PLIE et des MDE était souhaité. Lors de son Assemblée Générale de 2015, l’URPLIE a donc décidé l’ouverture de son réseau aux MDE(19 en Ile de France devant ainsi l’URTIE (Union Régionale des Territoires pour l’Insertion et l’Emploi).

L'URTIE, à l'origine du projet, est engagée dans la MACS (Mission d'Appui à la mise en oeuvre des clauses sociales) en tant qu'expert au coté du GIP Maximilien.

2016

L'URTIE : expert clause sociale au sein de la mission régionale


En accord avec la nouvelle gouvernance de la  Région Ile de France, la DIRECCTE a confié le pilotage de la coordination des clauses sociales au GIP Maximilien début 2016. A l’origine du projet, l’URTIE a travaillé conjointement avec le GIP Maximilien en mettant à disposition son projet afin de l’amender et de le co-piloter. C’est grâce à cette collaboration que les deux structures ont pu répondre à l’Appel à Projet « Développement de l’Emploi » de 2016 sur des missions imbriquées et complémentaires au sein d’un projet commun.

Désormais ouverte à toutes les collectivités porteuses des dispositifs d'insertion et d'emploi (PLIE, MDE et clauses sociales). L'URTIE reste attentive à la représentation de son réseau dans toutes les instances régionales. 

2017

L'implication dans la MACS et élargissement de l'URTIE


L’URTIE se renforce avec une chargée de mission et une gestionnaire. Impliquée dans les travaux de la MACS, elle reste attentive à la prise en compte des collectivités locales engagées dans le dispositif clause d’insertion. Cette représentation est renforcée par l’ouverture du réseau aux collectivités et la formalisation des liens avec l’Alliance Villes Emploi. Egalement membre du CREFOP (commission emploi) et du CARIF-OREF, l’URTIE s’impose désormais comme l’unique représentant francilien des collectivités locales engagées dans les politiques d’insertion et d’emploi et a inauguré cette approche par la tenue d'un premier séminaire en partenariat avec des acteurs régionaux 

 

L'URTIE, dans son rôle d'expert au sein de la MACS, a mis en place plusieurs évènements destinés à la professionnalisation des opérateurs de la clause sociale : les Caf' Clauses et les Journées Pro'.

2018

L'URTIE : guichet technique francilien


L'URTIE doit apporter son appui à la mutualisation, la valorisation et l'essaimage des pratiques professionnelles des facilitateurs.
 

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus