Ces actions sont financées par le Fonds Social Européen dans le cadre du programme opérationnel national « Emploi et Inclusion » 2014-2020

Edito de la Présidente

L’URTIE est heureuse de vous accueillir sur son site internet afin de permettre à ses adhérents d’échanger et à ses partenaires de mieux appréhender l’activité et l’actualité de son réseau.

L’URTIE, réseau de collectivités porteuses des outils territoriaux d’insertion et d’emploi,les PLIE (Plans Locaux d’Insertion et d’Emploi), les MDE (Maisons de l’Emploi) et les services clauses sociales, est le représentant régional du réseau national Alliances Villes Emploi.

La situation actuelle de nos dispositifs est assez préoccupante. En effet, l’Etat diminue fortement les subventions aux MDE les mettant en situation très difficile concernant leur survie alors que ces dispositifs co-pilotés par les collectivités territoriales, Pôle Emploi et l’Etat ont prouvé leur pertinence et leur efficacité car adaptés aux réalités des territoires et en lien de proximité avec les acteurs sociaux économiques. Nous attendons donc le la DIRECCTE Ile-de-France d’envisager les meilleurs solutions afin de préserver ce service public porté par les collectivités et qui a apporté la preuve de son efficacité.

La deuxième préoccupation c’est le paradoxe entre une volonté affichée de l’Etat et de la Région de construire une organisation régionale pour permettre la mise en œuvre des clauses sociales d’insertion dans les marchés publics en s’appuyant sur les chantiers du Grand Paris Express qui vont durer une quinzaine d’années, sans prendre en compte que ce sont les PLIE, les MDE et les services clauses des collectivités locales qui les mettent en œuvre. l’Etat ne finance pas, ou très peu, les postes de facilitateurs. L’URTIE a une mission d’expertise au sein du dispositif MACS (Mission d’Appui aux Clauses Sociales) mis en place par l’Etat et la Région depuis deux ans, et a réalisé la cartographie des facilitateurs en montrant que leur nombre était insuffisant pour couvrir tout le territoire francilien et la montée en charge des chantiers de Grand Paris Express et de tous les marchés publics en cours ou à venir ( ANRU 2, JO, Bailleurs sociaux, Collectivités etc…). L’URTIE a également montré que le financement des postes de facilitateurs était très majoritairement porté parles collectivités locales et le FSE.

 

L’URTIE demande donc à l’Etat d’organiser une conférence des financeurs pour mettre à plat cette question urgente si nous voulons, comme l’Etat le souhaite en ayant confié une mission spécifique à la DGEFP à laquelle est associée l'Alliance Villes Emploi, appréhender les conditions d’organisation d’un service public de la clause sociale.